Bilan de mes paquets dans Ubuntu 8.10

Dans 2 jours sortira Ubuntu 8.10, autant dire que le développement est fini. L’occasion de faire le point sur ce que j’avais prévu et ce qui est arrivé pour quelques paquets que je suis :

1. Vu sur les objectifs :

D’après le post que j’avais fait au début de Intrepid, le résultat est plutôt décevant.

Online-Desktop ne sera pas dans Intrepid, et je n’ai pu uploader qu’1 seul composant dans Debian. Je vais continuer à maintenir/tester les paquets (à savoir mugshot, bigboard et online-desktop) dans mon PPA en attendant, mais l’inclusion dans des dépôts officiels sera peut-être long.

Stuffkeeper a connu un développement peu actif, ce qui ne m’a pas encouragé à continuer le paquet. A suivre pour la prochaine version.

Eee-applet par contre est l’un des seuls paquets a être sorti vivant de REVU. Il sera dans Intrepid. Anecdote, il a été commenté la veille du gel des nouvelles versions alors que le paquet attendait depuis des mois dans REVU sans commentaire … Et le dev a eu le culot de me dire de me dépêcher de corriger un problème dedans car le lendemain, c’était le gel. Je lui ait dit de se débrouiller, il a corrigé lui-même le problème, et le paquet a été uploadé.

Cairo-dock a aussi réussi à passer. Il y aura même la dernière version à jour dans les dépôts (1.6.2.3), uploadé il y a seulement quelques jours, alors que la mise à jour était disponible depuis des semaines/mois. Résultat, pas de plugins vu qu’il me fallait une 1.6.X pour mettre à jour les plugins. Des paquets seront mis à jour dans mon PPA, et j’espère dans les backports dans quelques semaines.

Dans les objectifs secondaires, packagekit a effectivement été empaqueté et uploadé dans une version assez à jour. Pas d’intégration dans Intrepid, mais tout est en place pour commencer à vraiment l’utiliser dans Intrepid+1. Affinity attends toujours dans REVU. Cairo-composite-manager a eu quelques problèmes de stabilité chez moi. Autoppa n’a pas bougé depuis 6 mois. Moap est maintenant dans Debian, mais j’ai oublié de demander la synchro dans Ubuntu, donc ca sera bon dans Intrepid +1.

2. AWN et applets

Enfin, les applets vont êtres disponibles dans les dépôts officiels. Cela sera la version 0.2.6 avec pas mal de patchs pour stabiliser un peu plus tout ça. J’ai espéré pendant longtemps une 0.2.8 ou une 0.3.2 à empaqueter, mais rien n’est venu. Mais je compte empaqueter une version à jour (actuelle 0.3.1) dans Debian et Ubuntu pour leurs prochaines versions respectives.

A noter que si vous voyez des artefacts blancs sur la barre, c’est un problème connu. On pense fortement que c’est un bug des drivers propriétaires nvidia. Ces drivers ont clairement perdus en qualité par rapport à AMD. Qu’on se le dise, il va falloir acheter ATI maintenant 🙂

A noter aussi que vous n’aurez pas les applets dans Hardy par les backports. Un « packageur » a découvert un bug qui survient uniquement quand on essait d’installer les paquets après une compilation des sources de AWN … Et oui c’est bien connu, la plupart des utilisateurs utilisent des compilations sur une Ubuntu. Mais le résultat est là, le backport a échoué à cause de ce bug. C’est la 2e fois que quelqu’un essai de modifier le paquet AWN sans me prévenir, et fait une boulette, ça commence à me souler …

3. Screenlets

C’est définitif, le projet est mort. La version 0.1.2 sera la dernière des screenlets. J’ai rajouté quelques patchs pour corriger quelques bugs, mais le paquet va rester en mode maintenance. On attends son successeur, les universal-applets, dont la première sortie est prévue pour cette fin d’année. A noter que Kjell Braden a fait un boulot forminable sur les bugs des screenlets, efficace et sans chichi.

4. OGMRip

Autre paquet dont je me suis un peu occupé, c’est ogmrip, un encodeur très facile à utiliser. Si vous devez encoder des DVD à vous, c’est un bon choix car il gère tout seul les paramètres d’encodage. La dernière version (0.12.2) sera dans les dépôts Ubuntu. Il reste encore 2 bugs (ici et ici) concernant les sous-titres. Si vous devez encoder avec des sous-titres, je vous conseille fortement de prendre le paquet dans mon PPA pour ogmrip, mais aussi pour mkvtoolnix. Pour ma part, aucun encodage avec sous-titres ne marche sans ces modifications.

5. Bilan

Voilà pour Intrepid, bientôt commencera Jaunty, la future 9.04. Restera de ces quelques mois de développement des sentiments mitigés. Dans l’ensemble, le temps pour que mes modifs soient sponsorisés a été incroyablement long. Des patchs simples fixant des bugs connus de AWN sont restés des semaines dans la liste ubuntu-universe-sponsors. Il a fallu attendre la nomination d’un nouveau MOTU, James Westby, qui a uploadé quasiement tous les patchs/modifs que j’avais soumis (un grand merci à lui !) en quelques heures. Moralité, il faut que les grands manitous d’Ubuntu arrêtent d’inventer des évènements à la c** (genre 5 bugs a day, Hug days etc …) s’ils sont pas capable de gérer des contributions aussi simples. Parce que si je m’arrête à mon vécu, l’équipe des MOTU c’est 1 personne (je n’en connais pas d’autres qui ont uploadés des trucs à moi). Même constat pour REVU, c’est pas la peine d’avoir un bel outil si c’est pour ne pas s’en servir vraiment. Autant dire dès le début que les nouveaux paquets ont peu de chances d’arriver dans Ubuntu, plutôt que de les laisser trainer avec comme seul commentaire : passer en version 3.8.0 (voir note ci-après). Bref beaucoup de frustration. Heureusement que travailler avec Launchpad et un PPA est vraiment sympa au quotidien, ça aide bien. On verra si c’est aussi chaotique pour la prochaine version.

NB : le niveau 3.8.0 corresponds à la version de la charte Debian auquel le paquet se conforme. Il est fortement conseillé de prendre la dernière quand on empaquete un paquet Debian. Mais même chez Debian, passer les paquets en 3.8.0 n’est pas une priorité pour Lenny. En plus, Ubuntu ne se conforme pas forcément à la charte Debian (ils ont leur propre charte), ce qui rends encore plus inutile cette mention. Juste pour vous montrer que ce genre de remarques est complètement inutile et prouve que la personne qui la fait, ne comprends pas du tout sa signification.

Publicités

Le « dock » breveté par Apple, une menace ?

Il y a 3 jours, Apple a réussi à breveter le concept du dock. Vous savez, cette barre en bas avec les icônes ? C’est ça un dock. Des logiciels comme avant-window-navigator, cairo-dock, engage, kiba-dock sont des exemples.

Alors est-ce une menace ? Je ne suis pas juriste, mais je dois pouvoir résumer à peu près la situation.

Un brevet donne des droits sur l’utilisation d’une invention, de garder le contrôle sur ce que les gens en font. En théorie, le possesseur d’un brevet peut empêcher quelqu’un d’utiliser ou de modifier son invention, par exemple en faisant payer son utilisation. Je vous passe le problème juridique du « Peux-t-on breveter une idée ? » & compagnie, car le brevet est déjà là. Alors, Apple peut-il empêcher le développement d’autres docks en faisant valoir ce brevet ? Continuons la démonstration.

En théorie, un brevet comme celui-là n’est valable qu’aux Etats-Unis car pour l’instant l’Europe n’autorise pas ce genre de brevet (espérons que cela dure …). On pourrait alors se dire que cela ne concerne que cette partie du monde. Seulement, exclure de la circulation du code d’un pays parait impossible avec Internet. Par exemple, une distribution Linux serait obligée de stocker ces logiciels hors des USA, et devrait exclure des miroirs US ces logiciels. Techniquement pas évidemment. Donc potentiellement, il y a un risque.

C’est là que mes compétences de juristes s’arrêtent. J’ai alors demandé sur la liste de discussion debian-legal qui s’occupe de ce genre de question pour la distribution Debian. En résumé, la question des brevets est plus globale et il existe un risque potentiel sur tous les logiciels de la distribution. Mais tant que le propriétaire du brevet ne fait rien, il n’y a pas de problème. Dans ce cas particulier (le brevet d’Apple), il n’est même pas sûr que cela protège Apple contre tous les programmes « Dock » (c’est sujet à interprétation par un tribunal).

Alors une menace ? Au sens strict, oui. Légalement, ces brevets (au sens large) ont un pouvoir de nuisance certain. Ils sont pour l’instant surtout utilisés comme menace. Dans le cas des logiciels libres, c’est plutôt une guerre froide, chacun cherchant à récupérer un maximum de brevets pour éventuellements les utiliser. Car les sociétés qui font du logiciels libres déposent aussi des brevets, mais pour se défendre. Donc de ce point de vue, cela ne devrait pas changer le problème actuel, même s’il a l’avantage de remettre le problème des brevets sur le devant de la scène.

Debian Lenny est gelée

Ca sent la sortie pour Debian. Le grand chef Debian vient d’annoncer que tous les paquets étaient gelés en attendant la sortie de Lenny. Cela veut dire que la distribution testing/lenny va recevoir uniquement des mises à jour de bugs jusqu’à la sortie de Lenny. Il faut donc s’attendre à moins de mises à jour dans unstable et testing. Il faudra jeter un oeil vers les dépôts experimental qui pourraient être utilisés en attendant pour certaines nouvelles versions de logiciels. Ils contiennent déjà les nouveaux KDE 4.1 pour les amateurs.

On a donc maintenant une bonne vue de la future version stable de Debian. Un bref aperçu :

  • Tous les paquets mis à jour dans des versions récentes 🙂 A vérifier ici
  • Une politique d’amélioration des paquets a été lancée pour cette sortie (installation/dés-installation propre, compilation/nettoyage/re-compilation correct, vérification des dépendances/recommandations, encodage unique (UTF-8 ) …)
  • Un nouvel installateur graphique.
  • GNOME 2.22 sans certains modules comme Nautilus et GDM.
  • KDE 3.5 avec KDE 4.1 disponible par les backports de Debian.
  • Le kernel 2.6.26 selon un membre de la release team.
  • Support de python 2.5 par défaut
  • Scripts init hierarchisés, pour démarrage plus rapide
  • Iceweasel/Firefox 3.0.X devrait aussi être là.
  • + plein de nouveautés un peu partout (triggers dans dpkg, debhelper v7 etc …)

J’entends déjà d’ici les critiques en disant que Debian est encore à la traîne, qu’en voyant ces nouveautés, personne n’aura envie de l’installer etc … Je dirais que ces gens se méprennent sur le rôle et le but de Debian, et plus particulièrement d’une Debian stable. Voici quelques pistes :

  • Une Debian stable doit être stable. C’est l’objectif principal avant même d’intégrer des nouveautés. C’est pour cela qu’elle sort quand elle est prête. C’est un reproche que l’on fait souvent à Debian mais c’est sa nature (ou plutôt celle de la plupart de ces développeurs :))
  • Une Debian stable est surtout destinée à une utilisation professionnelle, par exemple pour des serveurs de production ou la stabilité/sécurité compte + que les nouveautés. Pour une utilisation « desktop », une Ubuntu ou une testing/unstable me semble plus adaptée.
  • L’amélioration de la qualité des paquets va profiter à toutes les distributions qui dérivent de Debian. Parce que mine de rien, il y en a un bon paquet. Régler un maximum de problème en amont évitera de les régler dans toutes les distributions aval. On peut presque parler ici de responsabilité de Debian.

Donc oui, il faudra faire avec la non présence de KDE 4.1 ou de nautilus 2.22, mais est-ce si important ? Si vous utilisez Debian, il suffit d’ajouter les dépôts experimental et de les installer 🙂 C’est ça la liberté selon Debian 🙂

Rendez vous en Septembre pour la sortie officielle de Lenny (enfin, si elle est prête :))

Attention mise à jour de AWN dans Hardy

Pour ceux qui utilisent la version des dépôts dans Hardy (la 0.2.1), je vous déconseille la mise à jour qui est arrivée dans les dépôts il y a quelques jours (0.2.1-0ubuntu2.1). Elle rendrait votre barre inutilisable.

Au cas où vous auriez déjà fait la mise à jour, pas de panique. Vous pouvez réinstaller une version antérieur. Allez dans Synaptic, mettez le paquet avant-window-navigator en sur-brillance et faites Ctrl + E pour sélectionner la version 0.2.1-0ubuntu2. Faites de même pour le paquet libawn0. Enfin, bloqué la version des paquets en allant dans le menu « Paquet » => « Bloquer la version »

Sinon, vous pouvez toujours utiliser la version de développement qui n’a pas ce problème (*-trunk avec le sources.list :

deb http://ppa.launchpad.net/awn-testing/ubuntu hardy main

N’attendez pas une correction rapide, personne ne semble savoir pourquoi awn est devenu instable avec cette mise à jour (même si je jetterais bien la pierre à GLib mais je manque de preuve). Encore un exemple démontrant que Ubuntu a un peu de mal à supporter des mises à jour de version de logiciels, et que les dépôts hardy-proposed sont pas si stables que ça (Et non je critiquerais pas les MOTU cette fois, c’était pas vraiment un bug prévisible).

Screenlets 0.1.2 et futur du projet

Un peu en retard pour l’annoncer, la version 0.1.2 des Screenlets est sortie. Au programme, beaucoup de corrections de bugs et 2 « nouveaux » Screenlets :

  • Meter qui est en fait … CPUMeter qui a été renommé
  • Output qui affiche le résultat de n’importe quelle commande passée en ligne de commande.

Donc pas de grand changement pour cette version.

Côté distribution, la version 0.1.2 est disponible dans Debian Unstable et Ubuntu Intrepid. Une version pour Hardy est disponible dans mon PPA, et bientôt j’espère dans les dépôts Backports d’Ubuntu Hardy. Ils devraient aussi migrer vers Debian Testing dans quelques jours.

Sur l’organisation du projet, il y a par contre du changement. Le développeur principal, whise, a décidé de faire une pause dans le développement des Screenlets. On ne sait pas encore si cela sera une pause temporaire ou définitive. En parralèle, aantn a commencé le développement d’une nouvelle branche des Screenlets. Le but à terme est de pouvoir intégrer les Screenlets n’importe où sur le bureau : panel, systray, dock, applications etc … Cependant, aantn en profite pour réecrire des parties entières des Screenlets, de réorganiser le projet … ce qui prends beaucoup de temps et rends sa branche assez instable par moments. Espérons que cela aboutisse à quelque chose d’utilisable, cela donnerait un équivalent à Plasma pour GNOME.

Liens utiles :

Cairo-dock sera dans Ubuntu Intrepid (8.10)

Et un paquet de moins ! Cairo-dock vient d’être accepté via REVU et sera uploadé dans Ubuntu si tout se passe bien dans les jours qui viennent.

Cairo-dock est, comme son nom l’indique, un dock c’est à dire une barre qui permet d’abord de lancer et de voir les applications ouvertes. A l’origine, c’était un essai de MacSlow qui fut repris plus tard par Fabounet, un français qui l’améliora. Le développement est maintenant assuré par plusieurs personnes, même si Fabounet reste celui qui « dirige » le développement. C’est l’un des principaux concurrents de AWN, avec notamment Kiba-dock. Il est très utilisé par des français, car la communauté française autour de ce dock est très importante.

Côté fonctionnalités, il est extrêmement configurable, peut être positionné sur tous les bords de l’écran, se lance sans le composite, permet de faire des sous-dock, a la capacité de d’avoir des effets sur tout le dock (style zoom à la Mac OS X, ou animation circulaire style carroussel).

Par contre, non il n’est pas parfait 🙂 Par rapport à AWN, les tâches ouvertes ne se confondent pas avec les lanceurs (l’option ne fonctionnait pas chez moi), le fait qu’il bouge tout le temps et dans tous les sens ne le rends pas aussi pratique lors de sa prise en main, il ne possède pas de bindings pour d’autres langages pour faire des extensions (des bindings python pourrait être utiles), il n’a pas de support D-Bus pour communiquer avec d’autres applications (même si quelque chose comme ça existe en plugins), un peu plus gourmant en CPU lors des animations. J’aurais aussi des reproches à faire sur la distribution des sources mais cela concerne moins les utilisateurs.

Concernant le paquet en lui-même, celui qui sera normalement uploadé sur Ubuntu ne contient que le dock, sans les thèmes et sans les plugins. Les thèmes sont maintenant dans un système de construction différent, donc nécessitera un nouveau paquet. Les plugins sont actuellement tous dans des systèmes de construction différents, signifiant un paquet source par plugin, ce que je refuse de faire. Donc sauf modification des sources ou si un autre packageur s’en occupe, il n’y aura pas de plugins.

Enfin si certains se posent la question « Pourquoi pas sous Debian ? », d’abord pour les problèmes de distribution des sources, mais aussi parce que je préfère qu’il passe par une période de test chez Ubuntu avant d’envisager un empaquetage chez Debian.

Voilà, j’espère que vous vous amuserez bien avec ce nouveau jouet 🙂

Liens utiles :

Les Screenlets 0.1.1 sont sortis

Amateurs de gadgets, la version 0.1.1 des screenlets est sortie hier. Le but de cette version a été surtout de corriger des bugs persistants, mais elle introduit pas mal de nouveaux screenlets :

  • Appmenu : Affiche un menu pour lancer des applications
  • Brightness : Change la luminosité de l’écran.
  • CompositeToggler : Un petit bouton pour passer du mode composite au mode non composite
  • Digiclock : Une horloge digitale
  • EvolutionContacts : Un menu pour avoir tous ses contacts d’Evolution.
  • Mount : Un menu qui affiche les points de montages
  • Places : Un menu qui affiche les raccourcis Nautilus
  • Speech : un synthétiseur vocal (nécessite gnome-orca)
  • Tomboy : Affiche et lance les notes de Tomboy
  • Netmonitor : Affiche les taux de transfert du réseau (Upload / Download).
  • Trash : Une poubelle.
  • Sidebar : Une barre qui permet de contrôler ou de raccrocher des screenlets. Vous pouvez par exemple faire un glisser/déposer d’un screenlet vers la Sidebar pour qu’il soit automatiquement redimensionné.

Une petite capture d’écran :

L’annonce sur le forum : http://forum.compiz-fusion.org/showthread.php?t=8249

Pour la disponibilité des paquets, ils devraient être chez Debian dans quelques jours (sauf problème). Pour Ubuntu, j’ai mis à jour la version dans mon PPA pour Hardy et Gutsy.

Amusez vous bien 🙂