Cairo-dock sera dans Ubuntu Intrepid (8.10)

Et un paquet de moins ! Cairo-dock vient d’être accepté via REVU et sera uploadé dans Ubuntu si tout se passe bien dans les jours qui viennent.

Cairo-dock est, comme son nom l’indique, un dock c’est à dire une barre qui permet d’abord de lancer et de voir les applications ouvertes. A l’origine, c’était un essai de MacSlow qui fut repris plus tard par Fabounet, un français qui l’améliora. Le développement est maintenant assuré par plusieurs personnes, même si Fabounet reste celui qui « dirige » le développement. C’est l’un des principaux concurrents de AWN, avec notamment Kiba-dock. Il est très utilisé par des français, car la communauté française autour de ce dock est très importante.

Côté fonctionnalités, il est extrêmement configurable, peut être positionné sur tous les bords de l’écran, se lance sans le composite, permet de faire des sous-dock, a la capacité de d’avoir des effets sur tout le dock (style zoom à la Mac OS X, ou animation circulaire style carroussel).

Par contre, non il n’est pas parfait 🙂 Par rapport à AWN, les tâches ouvertes ne se confondent pas avec les lanceurs (l’option ne fonctionnait pas chez moi), le fait qu’il bouge tout le temps et dans tous les sens ne le rends pas aussi pratique lors de sa prise en main, il ne possède pas de bindings pour d’autres langages pour faire des extensions (des bindings python pourrait être utiles), il n’a pas de support D-Bus pour communiquer avec d’autres applications (même si quelque chose comme ça existe en plugins), un peu plus gourmant en CPU lors des animations. J’aurais aussi des reproches à faire sur la distribution des sources mais cela concerne moins les utilisateurs.

Concernant le paquet en lui-même, celui qui sera normalement uploadé sur Ubuntu ne contient que le dock, sans les thèmes et sans les plugins. Les thèmes sont maintenant dans un système de construction différent, donc nécessitera un nouveau paquet. Les plugins sont actuellement tous dans des systèmes de construction différents, signifiant un paquet source par plugin, ce que je refuse de faire. Donc sauf modification des sources ou si un autre packageur s’en occupe, il n’y aura pas de plugins.

Enfin si certains se posent la question « Pourquoi pas sous Debian ? », d’abord pour les problèmes de distribution des sources, mais aussi parce que je préfère qu’il passe par une période de test chez Ubuntu avant d’envisager un empaquetage chez Debian.

Voilà, j’espère que vous vous amuserez bien avec ce nouveau jouet 🙂

Liens utiles :

Publicités