Avant-window-navigator (Awn) sort en version 0.3.2

1 an après la 0.2.6, la nouvelle version de Awn (Avant-window-navigator) est sortie. C’est le résultat d’un an de travail, avec principalement des corrections de bugs, des optimisations, et de nouveaux applets.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas Awn, c’est un lanceur d’applications qui ressemble au dock Mac OS X.

Le dock de mhr3, un développeur de Awn. Image licencée sous WTFPL.

Le dock de mhr3, un développeur de Awn. Image licenciée sous WTFPL.

Plus d’informations sur le site du projet ou sur le wiki.

Au programme :

  • Une option pour démarrer le dock automatiquement au démarrage.
  • Un message d’erreur plus visible si le dock ne démarre pas.
  • La plupart des icônes d’applets peuvent maintenant être modifiés par simple "glissé & déposé"
  • Meilleure compatibilité avec Metacity.

Nouveaux applets :

  • Animal Farm: Des animaux qui racontent de belles histoires
  • Cairo Clock: Une pendule avec support des localisations
  • Comics!: Lecteur de comics en ligne.
  • CPU Frequency Monitor: Contrôle et surveille le processeur (utile pour des portables)
  • Desktop Manager: Change le papier peint du bureau pour GNOME et Xfce.
  • Media Player: Joue n’importe quel fichier que vous déposez dessus.
  • ThinkHDAPS: Surveille l’accéléromètre pour les disques durs IBM/Lenovo ThinkPad.
  • PyNot: Une zone de notification configurable
  • Remember The Milk: Une interface simple au site.
  • To-do: Une "todo" liste.
  • Tomboy: Une interface simple à Tomboy.

A noter que les options cachées dont je parlais ici sont toujours là.

Revue de presse  :

  • L’annonce complète faite par un développeur.
  • L’article chez OS News.

Téléchargements

  • Téléchargement de Awn-core
  • Téléchargement de Awn-extras
  • A noter que des paquets Ubuntu sont fournis par le projet via un PPA.

Quand aux paquets "officiels", ils sont en cours de validation chez Debian, pour redescendre juste après sous Ubuntu. S’il n’y a pas de problème, la 0.3.2 devrait faire parti de Jaunty.

Le développement ne s’arrête pas là. En parallèle de cette version, la réécriture complète du dock est en marche. Ce n’est toujours pas utilisable à grande échelle, mais maintenant que la 0.3.2 est sortie, le développement va se porter principalement sur cette branche, qui devrait amener à la 0.4.0. Beaucoup de changements sont programmés, tous ne seront peut être pas de la partie. Mais il y a déjà des choses sympathiques, comme le positionnement de la barre en haut et sur les côtés, la fonction de masquage automatique grandement améliorée, une mise à jour automatiquement des options :) Mais bien d’autres choses sont en préparation :)

Metisse sous Ubuntu et Debian

Metisse est un projet développé par des chercheurs français qui vise à révolutionner les interfaces de bureau. Le but est de pouvoir interagir autrement avec son bureau, en ajoutant de la profondeur, des effets de perspectives etc … Vous avez certainement déjà vu ce projet en action, voici quelques vidéos qui parleront d’elles mêmes.

Le principe de base est similaire à compiz : les fenêtres sont transformées par le gestionnaire pour obtenir des effets, ou des transformations. La principale force de Metisse par rapport à compiz est qu’il est possible d’interagir avec ces fenêtres transformées. Quand vous êtes sous compiz, impossible d’appuyer sur le bouton pause de la vidéo quand le scale, le coverflow ou le cube sont activés. C’est ce qu’on appelle l’Input redirection (IR), longtemps attendu pour compiz mais qui n’existe actuellement qu’à l’état de patches expérimentaux. Sous Metisse, on peut manipuler à volonté des fenêtres transformés, les tourner dans tous les sens, les réduire, les augmenter etc …

Un désavantage de Metisse est que pour arriver à faire de l’IR, un 2e serveur X (modifié) doit être lancé. C’est à l’intérieur de ce serveur que Metisse est exécuté. Si vous avez connus XGL, c’est un peu la même problématique.

Autre problème, ce serveur X modifié n’est pas synchronisé avec le développement actuel de X, donc certaines options récentes peuvent être absentes.

Malgré cela, l’utilisation reste possible dans de bonnes conditions, soit en lançant Metisse au démarrage (au changement de session), soit en le lançant dans une session existante et Metisse sera une simple fenêtre dans votre environnement.

Au niveau de sa disponibilité, Metisse a été énormément poussé par Mandriva qui l’a intégré depuis pas mal de temps à sa distribution. Mandriva participe également au développement de par ses remontés de bugs, mais aussi parce que le mainteneur de Metisse dans Mandriva fournit pas mal de patches en retour. Je ne l’ai pas vu sur Fedora, mais il existe des paquets pour des distributions moins connues comme Zenwalk.

Sous Ubuntu et Debian, aucun paquet n’existe encore dans les dépôts officiels. Mais vous allez maintenant pouvoir servir de béta-testeurs :) Des paquets sont disponibles dans mon PPA. Pour Debian, il faut télécharger les sources dans le PPA (les fichiers *.tar.gz) de nucleo et metisse et les reconstruire sous Debian.

2 possibilités pour tester : le raccourci dans le menu Accessoires pour lancer une "fenêtre" indépendante, soit au démarrage choisissez Metisse. Assurez vous d’avoir l’accélération 3D activée (cad compiz qui peut marcher sur votre machine).

Metisse est configuré de façon assez standard dans ces paquets. Il existe des options d’optimisation possibles, mais il faudra lancer Metisse manuellement (voir la doc) mais cela n’a rien de sorcier. Les nombreux raccourcis claviers sont présent sur cette page.

Je n’ai pas pu tout tester, je suis donc très intéressé par vos retours et vos commentaires :)

Amusez vous bien ! :)

Liens :

Awn, nouveaux paquets, nouvelles options

La dernière version officielle et stable de AWN est la 0.2.6, datant de février 2008. Cela commençait à faire un peu vieux, surtout que le développement a continué pendant tout ce temps. C’est pourquoi je me suis décidé à empaqueter une version venant directement de la branche bzr où s’effectuent le développement.

Vous pouvez donc maintenant télécharger une version à jour de AWN depuis les dépôts expérimentaux de Debian. (Voir ici pour ajouter ces dépôts à votre installation Debian). La synchronisation avec Ubuntu est en cours, et normalement cette version sera dans les dépôts officiels dans la prochaine version d’Ubuntu. A noter que les utilisteurs Ubuntu peuvent utiliser directement le dépôt awn-testing pour avoir une version à jour sous Ubuntu.

Au programme, beaucoup de correction de bugs, mais aussi quelques améliorations cachées. Vous ne les trouverez pas dans l’outil graphique de configuration, il faut utiliser gconf-editor et modifier les clés de configuration (voir ci-après). La raison de la non visibilité de ces options est que l’outil de configuration n’est plus vraiment maintenu et rajouter des options devient difficile sans alourdir l’interface (on recherche des devs si vous êtes intéressés ;-)).

Voici ce que vous pouvez trouver comme options :

/apps/avant-window-navigator/bar/expand_bar
Etire la barre pour qu’elle couvre toute la largeur de l’écran.

/apps/avant-window-navigator/app/icon_alpha
Ajoute de la transparence dans les icons (de 1 = opaque, à 0 = complètement transparente)

/apps/avant-window-navigator/app/icon_depth_on
Active / Désactive la profondeur des icons dans l’animation 3d turn.

/apps/avant-window-navigator/app/reflection_alpha_multiplier
Contrôle la force de la réflection. (de 1 = réflection normal, à 0 = pas de réflection)

/apps/avant-window-navigator/app/frame_rate
Ma préférée. Augmente ou diminue la vitesse de l’animation de la barre. Défaut à 25 qui rends la barre plus rapide, et donne l’impression d’une meilleure réactivité.

/app/show_shadows
Ajoute des ombres pour les icones.

/apps/avant-window-navigator/applets/shared/dialog_focus_loss_behavior
Utile surtout pour les utilisateurs utilisant le focus qui suit la souris (focus follow mouse). Il permet quand il est sur FALSE que les applets qui sont compatibles ont leur bulle de dialogue qui ne se fermera pas si le focus est perdu.

/bar/reflection_offset
Le nombre de pixels de décallage pour la réflection.

Source en anglais.

Cette nouvelle version devrait permettre de vivre correctement la prochaine release d’Ubuntu, en ajustant à la marge quand cela sera nécessaire.

Sinon, la réécriture de code se poursuit. Ce week-end, cette branche est enfin devenue utilisable, mais encore très très loin de pouvoir remplacer l’actuelle branche de développement (pas d’applets, pas de plugins, pas de configuration graphique, pas de menus sur les icons etc …). Mais il y a déjà des choses sympatiques, comme le positionnement de la barre en haut et sur les côtés :)

Le "dock" breveté par Apple, une menace ?

Il y a 3 jours, Apple a réussi à breveter le concept du dock. Vous savez, cette barre en bas avec les icônes ? C’est ça un dock. Des logiciels comme avant-window-navigator, cairo-dock, engage, kiba-dock sont des exemples.

Alors est-ce une menace ? Je ne suis pas juriste, mais je dois pouvoir résumer à peu près la situation.

Un brevet donne des droits sur l’utilisation d’une invention, de garder le contrôle sur ce que les gens en font. En théorie, le possesseur d’un brevet peut empêcher quelqu’un d’utiliser ou de modifier son invention, par exemple en faisant payer son utilisation. Je vous passe le problème juridique du "Peux-t-on breveter une idée ?" & compagnie, car le brevet est déjà là. Alors, Apple peut-il empêcher le développement d’autres docks en faisant valoir ce brevet ? Continuons la démonstration.

En théorie, un brevet comme celui-là n’est valable qu’aux Etats-Unis car pour l’instant l’Europe n’autorise pas ce genre de brevet (espérons que cela dure …). On pourrait alors se dire que cela ne concerne que cette partie du monde. Seulement, exclure de la circulation du code d’un pays parait impossible avec Internet. Par exemple, une distribution Linux serait obligée de stocker ces logiciels hors des USA, et devrait exclure des miroirs US ces logiciels. Techniquement pas évidemment. Donc potentiellement, il y a un risque.

C’est là que mes compétences de juristes s’arrêtent. J’ai alors demandé sur la liste de discussion debian-legal qui s’occupe de ce genre de question pour la distribution Debian. En résumé, la question des brevets est plus globale et il existe un risque potentiel sur tous les logiciels de la distribution. Mais tant que le propriétaire du brevet ne fait rien, il n’y a pas de problème. Dans ce cas particulier (le brevet d’Apple), il n’est même pas sûr que cela protège Apple contre tous les programmes "Dock" (c’est sujet à interprétation par un tribunal).

Alors une menace ? Au sens strict, oui. Légalement, ces brevets (au sens large) ont un pouvoir de nuisance certain. Ils sont pour l’instant surtout utilisés comme menace. Dans le cas des logiciels libres, c’est plutôt une guerre froide, chacun cherchant à récupérer un maximum de brevets pour éventuellements les utiliser. Car les sociétés qui font du logiciels libres déposent aussi des brevets, mais pour se défendre. Donc de ce point de vue, cela ne devrait pas changer le problème actuel, même s’il a l’avantage de remettre le problème des brevets sur le devant de la scène.

Debian Lenny est gelée

Ca sent la sortie pour Debian. Le grand chef Debian vient d’annoncer que tous les paquets étaient gelés en attendant la sortie de Lenny. Cela veut dire que la distribution testing/lenny va recevoir uniquement des mises à jour de bugs jusqu’à la sortie de Lenny. Il faut donc s’attendre à moins de mises à jour dans unstable et testing. Il faudra jeter un oeil vers les dépôts experimental qui pourraient être utilisés en attendant pour certaines nouvelles versions de logiciels. Ils contiennent déjà les nouveaux KDE 4.1 pour les amateurs.

On a donc maintenant une bonne vue de la future version stable de Debian. Un bref aperçu :

  • Tous les paquets mis à jour dans des versions récentes :) A vérifier ici
  • Une politique d’amélioration des paquets a été lancée pour cette sortie (installation/dés-installation propre, compilation/nettoyage/re-compilation correct, vérification des dépendances/recommandations, encodage unique (UTF-8 ) …)
  • Un nouvel installateur graphique.
  • GNOME 2.22 sans certains modules comme Nautilus et GDM.
  • KDE 3.5 avec KDE 4.1 disponible par les backports de Debian.
  • Le kernel 2.6.26 selon un membre de la release team.
  • Support de python 2.5 par défaut
  • Scripts init hierarchisés, pour démarrage plus rapide
  • Iceweasel/Firefox 3.0.X devrait aussi être là.
  • + plein de nouveautés un peu partout (triggers dans dpkg, debhelper v7 etc …)

J’entends déjà d’ici les critiques en disant que Debian est encore à la traîne, qu’en voyant ces nouveautés, personne n’aura envie de l’installer etc … Je dirais que ces gens se méprennent sur le rôle et le but de Debian, et plus particulièrement d’une Debian stable. Voici quelques pistes :

  • Une Debian stable doit être stable. C’est l’objectif principal avant même d’intégrer des nouveautés. C’est pour cela qu’elle sort quand elle est prête. C’est un reproche que l’on fait souvent à Debian mais c’est sa nature (ou plutôt celle de la plupart de ces développeurs :))
  • Une Debian stable est surtout destinée à une utilisation professionnelle, par exemple pour des serveurs de production ou la stabilité/sécurité compte + que les nouveautés. Pour une utilisation "desktop", une Ubuntu ou une testing/unstable me semble plus adaptée.
  • L’amélioration de la qualité des paquets va profiter à toutes les distributions qui dérivent de Debian. Parce que mine de rien, il y en a un bon paquet. Régler un maximum de problème en amont évitera de les régler dans toutes les distributions aval. On peut presque parler ici de responsabilité de Debian.

Donc oui, il faudra faire avec la non présence de KDE 4.1 ou de nautilus 2.22, mais est-ce si important ? Si vous utilisez Debian, il suffit d’ajouter les dépôts experimental et de les installer :) C’est ça la liberté selon Debian :)

Rendez vous en Septembre pour la sortie officielle de Lenny (enfin, si elle est prête :))

Screenlets 0.1.2 et futur du projet

Un peu en retard pour l’annoncer, la version 0.1.2 des Screenlets est sortie. Au programme, beaucoup de corrections de bugs et 2 "nouveaux" Screenlets :

  • Meter qui est en fait … CPUMeter qui a été renommé
  • Output qui affiche le résultat de n’importe quelle commande passée en ligne de commande.

Donc pas de grand changement pour cette version.

Côté distribution, la version 0.1.2 est disponible dans Debian Unstable et Ubuntu Intrepid. Une version pour Hardy est disponible dans mon PPA, et bientôt j’espère dans les dépôts Backports d’Ubuntu Hardy. Ils devraient aussi migrer vers Debian Testing dans quelques jours.

Sur l’organisation du projet, il y a par contre du changement. Le développeur principal, whise, a décidé de faire une pause dans le développement des Screenlets. On ne sait pas encore si cela sera une pause temporaire ou définitive. En parralèle, aantn a commencé le développement d’une nouvelle branche des Screenlets. Le but à terme est de pouvoir intégrer les Screenlets n’importe où sur le bureau : panel, systray, dock, applications etc … Cependant, aantn en profite pour réecrire des parties entières des Screenlets, de réorganiser le projet … ce qui prends beaucoup de temps et rends sa branche assez instable par moments. Espérons que cela aboutisse à quelque chose d’utilisable, cela donnerait un équivalent à Plasma pour GNOME.

Liens utiles :

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.